SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les Shandariens, la politique et l’armée

Les Shandariens ne intéressent pas à la politique, ne votent pas, ne soutiennent aucun politiciens et n’adhère à aucun parti politique. De même qu’ils ne soutiennent pas un pays contre un autre, ils ne sont ni patriote ni nationaliste, refuse de servir dans une armée humaine et restent neutre dans les guerres inter-humaines.  Il y a à l’origine de cela des raisons à la fois exotériques et ésotériques.

Les Shandariens sont apolitiques

C’est-à-dire qu’ils se  tiennent en dehors du monde et de la vie politique, car la conscience collective estime que la politique est simplement un jeu de pouvoir et s’engager dans la politique c’est courir derrière le pouvoir par égotisme. Or, dans la pensée shandarienne, le véritable pouvoir n’est pas politique, mais psychique.

Ce pouvoir psychique n’est pas extérieur à nous, mais intérieur à nous que nous développons naturellement à travers le Qa et la maitrise des instruments psychiques. De ce fait, il n’y a nul besoin de courir derrière le pouvoir, puisque le pouvoir est déjà en nous! Mais faut-il encore en avoir conscience!

De plus le fait de ne pas soutenir un politicien ni adhérer à un parti politique permet sur le plan ésotérique/occulte de ne pas donner son énergie de vie à l’égrégore qui soutient l’homme ou la femme politique en question.

Les shandariens ne votent pas

Car ils n’ont pas besoin d’un politicien ni d’un gouvernement pour prendre leurs vies en main. Dans ce sens, ils comprennent que leurs propres destinées se situe dans leurs propres actions et plans d’incarnation actuels et non dans les décisions d’un gouvernement en place. Ainsi, pour un shandarien, un politicien est plus un parasite profitant personnellement du pouvoir et des passes-droits acquit qu’autre chose. De plus, ne pas voter revient également à ne pas participer à cette comédie qui consiste à faire croire qu’on a le pouvoir en votant pour une personne qui ne représentera et ne défendra jamais les intérêts des votants, mais les intérêts de ceux et celles qui les finance par clientélisme.

Maintenant si des décisions politiques ou votes de loi venait pénaliser le cercle, son existence, son action voir ses ressources, les shandariens ont toujours le moyen de faire du lobbying auprès des politiciens et législateurs. De même que les shandariens peuvent également influencer par la pensée ou même en sortie astrale les décisions de ces mêmes politiciens et législateurs. Ce qui est beaucoup plus efficace que d’aller manifester comme des cons une pancarte à la main en espérant un hypothétique changement ou renoncement qui on le sait n’arrivera jamais.

Lorsqu’on prend conscience de tous cela, on s’aperçoit que s’intéresser ou s’engager en politique ou aller voter pour élire un représentant n’a aucun intérêt pour les shandariens. De plus, il faut savoir qu’il n’existe pas de Shandarisme politique et que le Stellarisme n’a rien avoir avec la politique.

Les shandariens ne sont pas nationalistes et ne soutiennent aucun pays

Cela vient du fait de l’identité même du Shandarien. En effet, les non-shandariens s’identifient à leurs corps d’incarnation, au milieu socio-culturel  et géographique dans lequel il appartient. Ainsi, un non-shandarien dira je suis un homme, je suis une femme, je suis blanc, je suis noir, je suis antillais, Je suis arabe. Je suis indien, etc, etc.

Or pour un shandarien, sa véritable identité n’est pas son corps d’incarnation, mais son énergie de vie exprimée par les 6 affirmations de la Vevaiotita. Autrement dit, nous ne sommes pas ce corps, mais nidées et incarnées dans ce corps que nous utilisons pour faire ce que nous avons à faire. Puis nous le quittons le moment venu pour nous transférer dans un autre corps.

De ce fait, être nationaliste ou patriote n’a plus de sens! Puisque notre véritable identité n’est pas liée à l’appartenance géographique et culturelle de  notre corps d’incarnation, mais  à notre essence de vie en tant qu’être cosmique.

Enfin, le fait de ne pas soutenir un pays, permet également de ne pas donner son énergie à l’égrégore qu’il constitue sur le plan paraphysique du cosmos. Egrégore qui est ensuite utilisé pour les intérêts de certains groupes.

Les Shandariens refusent de servir dans une armée humaine

Car ils estiment que l’armée n’est pas là pour assurer leurs défenses, mais la défense d’intérêts privés et économiques sous couvert de défense du territoire, de démocratie ou de liberté des peuples. Autrement dit, les shandariens refusent de sacrifier leurs incarnations pour servir des intérêts étrangers aux leurs.

De plus, le fait de refuser l’armée, permet de ne pas dévitaliser (tuer) les réceptacles biologiques d’êtres incarnés pour rien. Car si ils se sont incarnés/réincarnés, c’est pour accomplir une chose nécessaire à leurs évolutions qui contribue à l’épanouissement de la fleur de vie du cosmos. Or, en les tuant dans une guerre, on interfère dans cette même évolution et contribution. Ensuite, ne pas servir dans une armée humaine permet également de ne pas être envoyé au front et servir de chair à canon dans une quelconque guerre rompant l’Armonia et nourrissant de kesh certaines entités de l’astral lorsqu’il y a haine, douleur et guerre entre 2 pays ou plus.

Enfin, servir dans une armée revient à se placer sous une autorité humaine. Or, les Shandariens ne reconnaissent et n’obéissent qu’à  2 autorités: le cosmos et la conscience collective et non à une quelconque autorité humaine.

Maintenant si les shandariens doivent assurer leurs défenses, ils le font par eux-mêmes via l’application du 4ème des 4 devoirs fondamentaux , leurs Qa, leurs pouvoirs psi ainsi qu’avec les sentinelles. Ils n’ont pas besoin de l’armée ni du protectorat d’un gouvernement se croyant illusoirement omnipotent (1).

Les shandariens restent neutre dans les guerres inter-humaines

Les shandariens ne s’impliquent pas dans les conflits armées entre les humains, pays ou organisations. Ils préfèrent ainsi rester neutre, car les guerres inter-humaines sont considérées comme des guerres de sauvages pour des motifs infantiles et dignes de débiles mentaux (divergences de croyance, recherche de pouvoir, convoitise des ressources, peur de l’autre, etc) . Afin de ne pas être entrainé dans  ces débilités, abaisser leurs champs vibratoires et se mettre en danger inutilement, les shandariens appliquent donc une neutralité dans les guerres inter-humaines.

(1) Les gouvernements humains (peu importe le pays) se croient bien souvent être omnipotent et au sommet du monde. Sauf que lorsqu’ils se retrouvent face à des entités étrangères plus évoluées qu’eux capable de désactiver les armements de leurs armées ou de lire et contrôler leurs pensées, là ils s’écrasent et se font tout petit. On voit alors qui à réellement le pouvoir et la vraie puissance. Dans ce sens, la conscience collective préfère encore s’allier à des forces extraterrestres dont elle connait très bien et qui ont de réel moyens de défense plutôt que s’allier à des humains se croyant être de super-puissances militaires avec leurs pétaradières au fioul et au mazout.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 15 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!