SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Le Shandarisme a-t-il des ennemis?

La pensée shandarienne ne conçoit pas ses relations avec les non-shandariens en terme d’ami ou d’ennemi, il n’y a pas non plus de bon qui seraient avec nous ou de mauvais qui seraient contre nous. Une telle catégorisation relève plus de l’infantilisme et de l’immaturité humaine qu’autre chose.

Pour bien comprendre cette vision des choses, il faut se rappeler que la vision shandarienne est universaliste. Autrement dit, elle prend en compte l’intégralité des formes de vie dans l’univers, ses systèmes stellaires et galaxies.

A partir de là, il existe des êtres des étoiles (donc non-shandariens) qui sont, pensent et agissent selon leurs propres conceptions des choses et objectifs qui leurs appartiennent sans jugement moral bien ou mal. Certains de ces êtres des étoiles peuvent avoir des conceptions, visions et activités allant dans le sens de notre conscience collective et de son cercle. Et d’autre à contre-sens voir dangereuses et toxiques.

Ceci fait que pour le Shandarisme, il n’y a pas ami ou d’ennemi, mais seulement des affinités/correspondances ou non avec les êtres des étoiles. Enfin, ce même principe s’applique également aux non-shandariens humains.

Ainsi le Shandarisme n’a pas intrinsèquement d’ennemi

Le Shandarisme n’a pas non plus besoin d’ennemi pour exister ou sur qui rejeter la faute de ce qui ne va pas contrairement a certaines personnes, idéologies et organisations. Mais ce n’est pas parce que le Shandarisme n’a pas d’ennemi que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Car même si il n’y a pas d’ennemi, nous avons des prédateurs. Toutefois, nous n’en dirons pas plus à leurs sujets.

Le Shandarisme n’est pas pacifiste, mais il n’est pas belliqueux non plus

Il ne cherche pas à conquérir et dominer autrui pour la puissance ou la gloire. L’esprit de conquête, de colonisation et d’expansion n’existe pas dans l’esprit et la pensée shandarienne. Ainsi, le Shandarisme recherche avant tout la pacification et la stabilité nécessaire à sa propre action et évolution. Mais qui se défendra pour protéger son espace vitale ainsi que son intégrité en cas d’attaque. Une défense qui est d’ailleurs l’une des formes de l’application du 4ème des 4 devoirs fondamentaux du Shandarien.

En cas d’attaque, la force mentale (le Qa), le savoir, la mètis, le Metamfiesménos (Μεταμφιεσμένος) ainsi que les pouvoirs télépsychiques sont les principaux moyens de défense. Dans ce sens, la conscience collective peut influencer et prend le contrôle de l’esprit, de la réalité et de la volonté de ses prédateurs.

Dès lors si guerre il y a, il ne s’agit pas de guerre telle que les humains les conçoivent avec des affrontements physiques.  On ne peut mener de tel conflit sans altérer et détruire l’écosystème biologique et énergétique de la planète et ainsi rompre l’Armonia par voie de conséquence. Tous ceci fait qu’on ne peut pas mener de guerre dans l’espace physique, mais  dans l’espace psychique et vibratoire via la projection astrale. Là ou interviennent les maitres des esprits.

Les anti-shandariens

Même si le Shandarisme n’a pas d’ennemi, certains non-shandariens peuvent nous voir  et considérés comme des ennemis menaçant leurs réalités. Ce qui nous fait alors entrer dans le domaine de l’anti-shandarisme.

En ce qui nous concerne, nous ne voyons pas ces anti-shandariens comme des ennemis ou des personnes à abattre, mais plutôt comme des personnes dans l’ignorance et l’inconscience.  Car si ils étaient dans la connaissance et la conscience, ils continueraient leurs chemins de vie sans se préoccuper de ce que nous sommes, notre présence et actions. Face à ces derniers, on ne cherchent pas à les faire changer d’avis ni évoluer, car ils doivent le faire d’eux-mêmes. Dès lors on les laisse dans leurs histoires, réalités et illusions sans nous en occuper. A vrai dire, on n’a pas de compassion a leurs égards, mais on n’a pas de haine non plus. On a juste aucun sentiments pour eux, ni positif, ni négatif, ni bien, ni mal.

Maintenant si ils attaquent, nous utilisons nos pouvoirs télépathiques et télépsychiques afin qu’ils soient en incapacité de continuer leurs entreprises hostiles voir dangereuses contre les nôtres. Il n’est pas question de vouloir leurs morts ni de les assassiner, puisque pour un shandarien, la mort est virtualité. Dans ce sens, à quoi bon vouloir les tuer puisqu’ils continueront à vivre ailleurs dans le cosmos ou redeviendront ici dans une nouvelle réincarnation? Cela n’a pas de sens! Nous ne pouvons qu’influencer par télépathie/télépsychie leurs propres pensées, émotions, perceptions de la réalité et volontés de façon a ce qu’ils ne soient plus une source de nuisance pour la conscience collective et le cercle. Ils vivront alors une expérience de temps manquant.

Enfin, si ils sont armés, on neutralise simplement leurs armes pour les rendre inopérant. Là ou il entre en incapacité de nuisance. Nul besoin de tuer ni d’entrer en guerre pour cela. L’ Armonía et l’unicité de la vie sont ainsi préservées sans heurt, sans blessé ni destruction.

Nous sommes conscient que ces écrits peuvent être choquant voir immoral. Mais il faut se rappeler que nous sommes des shandariens. Nous avons notre propre vision, mentalité et  mœurs.  Ce qui est vu comme choquant et immoral chez certains non-shandariens est pour nous logique, normal et naturel. Considérez ceci comme de la légitime défense pour préserver nos vies n’en déplaise à certains…

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × un =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!