SPACE VIBRATION

Etre un avec le Cosmos

Les droits et devoirs dans le Shandarisme

Dans le Shandarisme, l’initié, donc le shandarien à des droits et des devoirs. Ces derniers sont divisés en 2 degrés qui sont:

  1. Les droits et devoirs généraux concernant les 3 degrés de conscience
  2. Les droits et devoirs spécifiques à chaque degrés de conscience

Enfin, concernant la femme shandarienne, elle possède les mêmes droits et devoirs que ceux de l’homme shandarien. Toutefois, ses devoirs sont réduit si elle entre en abestani afin d’éviter toutes pressions et stress inutiles pouvant menacer la grossesse.

1.Les droits et devoirs généraux

Les droits généraux sont:

  • le droit à la vie afin d’exister pour le cosmos et son épanouissement. Étant nous-même composant de ce même cosmos, en existant pour le cosmos, on existe également pour soi, pour être. Ce droit ouvre sur le principe de subsistance
  • Le droit à la haute énergie, autrement dit le droit à la santé et au bien-être (1) ainsi qu’aux soins dentaires, médicaux et chirurgicaux ci-nécessaire afin d’être en capacité de se réaliser. Ce droit ouvre sur l’ hygiénisme shandarien.
  • le droit au savoir de vie qui est le droit de rechercher et d’accès à la connaissance universelle, utile et nécessaire à notre vivance, accomplissement et évolution d’être incarné dans l’univers.
  • le droit au pouvoir de vie qui est à la fois le droit au Qa et le droit d’utilisation de ses pouvoirs psi (télépathie & autre) dans leurs complétudes afin de pouvoir nous réaliser dans notre entièreté et pleine potentialité.
  • le droit d’expression qui est le droit d’exprimer, de communiquer nos énergies et pensées afin d’exister et nous réaliser. Car il ne peut y avoir d’existence sans expression. Ce qui ouvre à la liberté d’expression.
  • le droit d’accomplissement qui est le droit à l’action, aux voyages et déplacements, mais aussi d’entreprendre des choses, de sortir de sa zone de confort. L’accomplissement de l’être cosmique participe à l’épanouissement de la fleur de vie du cosmos
  • le droit d’évolution qui est le droit de transformation de l’être et de changer de niveau de fréquence et de conscience afin de pouvoir devenir meilleur pour apporter plus et mieux au cosmos.
  • le droit d’épanouissement qui est le droit de manifestation et de réalisation de son être à son plein potentiel.
  • le droit à la sécurité. Ce droit est celui de pouvoir se protéger et être protégé pour continuer à exister et donc, a s’accomplir, ce qui ouvre au 4ème des 4 devoirs fondamentaux, la conservation.

Les devoirs généraux sont:

2. Les droits et devoirs spécifiques

Les droits et devoirs spécifiques au degré de basse conscience

Les droits du degré de basse conscience sont le droit au respect et à l’honneur (la dignité). A travers le respect, on maintient l’intégrité du corps et de l’esprit nécessaire à l’existence et opérationnalité de l’initié. A travers l’honneur, on ne touche pas à l’estime et à la confiance en soi nécessaire à l’accomplissement de l’initié. Attention cependant à ne pas confondre cela avec de l’humanisme, ces droits sont justes le produit d’ une question de nécessité pour la réalisation de soi.

Les devoirs du degré de basse conscience sont de 3 ordres, envers soi, envers le cercle et envers le cosmos, dont:

1) Les devoirs envers soi-même sont le travail sur soi (la pratique) et l’éducation de soi (la théorie)

2) Les devoirs envers le cercle sont le silence, l’observation et l’obédience. Un autre devoir est de nettoyer et de préparer l’énergia pour les unifications, rites et célébrations.

3) Les devoirs envers le cosmos sont:

  1. Ne pas contrevenir à l’ordre, à l’expression et à l’équilibre du cosmos, de la vie et de ses énergies.
  2. Soutenir l’ordre, l’expression et l’épanouissement du cosmos, de la vie et de ses énergies.

Les droits et devoirs spécifiques au degré de moyenne conscience

Les droits du degré de moyenne conscience sont les droits de la basse conscience cumulés au droit d’accès aux ressources supérieures et de leurs utilisations.

Les devoirs du degré de moyenne conscience sont aussi de 3 ordres, envers soi, envers le cercle et envers le cosmos, dont:

1) Les devoirs envers soi-même sont l’amélioration de soi et d’ aller toujours plus loin dans cette amélioration.

2) Les devoirs envers le cercle sont la réflexion, l’action et la dévotion. Mais aussi la veillance et le soutien des autres consciences, le maintient de l’équité et de l’unité entre initié, la communication, l’organisation et les opérations du cercle.

3) Les devoirs envers le cosmos sont d’être dans et de suivre le grand flux du cosmos.

Les droits et devoirs spécifiques au degré de haute conscience

Les droits du degré de haute conscience sont les droits de la basse et moyenne conscience cumulés au droit d’influence,  de contrôle et de commandement.

Les devoirs du degré de haute conscience sont encore de 3 ordres, envers soi, envers le cercle et envers le cosmos, dont:

1) Les devoirs envers soi-même sont atteindre un haut degré de conscience, d’érudition, l’augmentation de la puissance du Qa et de ses pouvoirs psi.

2) Les devoirs envers le cercle sont la conservation, la transmission et la continuité . Mais aussi la surveillance, le contrôle et la canalisation (direction) des autres consciences. L’administration des affaires du cercle et relations extérieures.

3) Les devoirs envers le cosmos sont  être dans le salut, la recherche de l’unicité et de l’harmonie dans le tout.

(1) Dans la pensée shandarienne, la haute énergie est synonyme de bonne santé et de bien-être, car il s’agit de la fréquence vibratoire nous maintenant dans ces états.

ZetaReticuli4779

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 12 =

Revenir en haut de page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!